Cérémonie de remise du Prix au Concours de la Résistance

Le 12 octobre 2018, une cérémonie s'est tenue au Lycée en présence des associations patriotiques du département et du Souvenir français pour honorer les élèves ayant participés au CNRD 2018.

A cette occasion, le Délégué général du Souvenir français de l'Aude a remis officiellement au lycée le drapeau Rhin et Danube en déshérence que les élèves porteront lors des cérémonies officielles de commémoration dans la commune de Lézignan-Corbières.

    

Angélique Foy (Terminale L) reçoit le drapeau. A ses côtés  M. Estève, un ancien combattant de l'armée de libération.

Comme l'a rappelé Madame Campels, Proviseur, la participation du lycée a été initiée par l’enthousiasme d’une élève de 1ère L qui connaissait un ancien combattant de l’armée de Libération composée par Charles de Gaulle en septembre 1944 et dont l’interview intégrée à un film cadrait parfaitement avec le sujet national.

Sur les 13 élèves participants, 8 ont été désignés lauréats, faisant du lycée "l’établissement le plus primé du concours".

La participation au Concours a donc été proposée à tous les élèves de 1ère L puis à tous les élèves de 1ère générale qui étudient cette période historique en cours d’histoire, par Madame Christiane CHAIGNON-TRIAS, professeur porteur du projet.

Parmi les élèves honorés du Prix du lycée,

3 élèves de 1L1 âgées de 17 ans ont créé un blog où l’on peut découvrir un petit film réalisé à partir du témoignage de l’ancien combattant, un photo-montage, une émission radio de type BBC simulée, des fiches informatives, en incluant différents éléments de résistance dans l'Aude.

Vidéo CNRD 2018 from Elisa Prdl on Vimeo.

 

4 élèves de 1S1 ont rédigé chacune un journal personnel, restituant le destin de 4 jeunes filles issues de milieux sociaux, politiques et intellectuels divers, engagées de différentes façons et pour diverses raisons dans la Résistance. Leurs destins se croisent dans le maquis de la Montage noire.

Elèves restituant leur travail entourés des porte-drapeau.

Un moment intense et propice à l’émotion qui a fait couler quelques larmes sur les joues des adolescents comme des vétérans.

Pour clôturer la cérémonie, l'assistance a observé une minute de silence en hommage aux Anciens combattants avant d’entonner en chœur le premier couplet de la Marseillaise.

Des élèves qui s'engagent à porter le drapeau durant les cérémonies officielles